Un premier trajet et une découverte de Moscou sans tracas

Départ 5h30, comme prévu ça pique … Mais comme prévu, ça rend aussi très heureux quand on sait ce qui nous attend !

1

Arrivée à l’aéroport, notre premier challenge nous attend … La pesée des bagages ! Challenge accepted …. et surtout réussi ! 11kg pour Marc, 11kg pour Albane (même que j’ai amené quand même 4 paires de chaussures !!)

2Le second challenge sera de quitter Paris sans larmichette … La majorité des aurevoirs avaient été dits. Il ne restait plus que Joe, qui en véritable ami (lui !) nous a accompagnés à l’aéroport à 6h du matin. Après nos dernières viennoiseries et blagues foireuses échangées, nous partons en direction des postes d’inspection / filtrage (PIF pour les intimes), le cœur lourd mais le visage sec !

 

3Après le 3ème challenge (ne pas mourir en avion, et ce deux fois parce qu’aller à Moscou en passant par Berlin c’est moins cher, of course), nous voici enfin arrivés après plus de 7 heures de trajet à Moscou, fatigués mais tout guillerets !

Nous avion

 

4La force de la jeunesse en poche, nous étions convaincus de pouvoir déchiffrer ce sympathique alphabet cyrillique en moins de deux. C’était notre 4ème challenge ! C’était chose faite ! Et oui, quand on est malins, le cyrillique c’est pas si compliqué… ! Nous avons donc réussi à nous rendre à notre auberge en moins de 40 min et avec 1 changement de métro !!

… Enfin c’est ce qui était prévu… ! En réalité, ce cher alphabet cyrillique, toujours aussi sympathique, et nous-mêmes toujours aussi malins, n’avons pas réussi à nous comprendre dès le 1er regard ! En effet, il avait en fait décidé de rassembler plein de lettres qui se ressemblent dans des mots qui se ressemblent mais… qui sont différents… Bref, nous vous passons les détails, mais nous voilà arrivés dans la mauvaise station de métro, avec aucune idée de quelle était la bonne…

Dépression, angoisse, premiers tracas du voyage… Mais c’était sans compter sur notre bonne étoile qui déjà veillait sur nous et qui nous a envoyé deux charmantes moscovites en guides ! Nous voilà donc en compagnie de Natasha, qui ne pitait pas un mot de français et nous incapables de dire ne serait-ce que merci en russe, en direction de l’auberge de jeunesse ! 40 min de marche plus tard (merci à Marc d’avoir insisté pour les 11kg, on ne les a pas regrettés !), nous voici enfin arrivés à l’auberge et prêts pour le début des nouvelles aventures !

 

La suite de notre séjour Moscovite était un régal mais en rien un challenge et ce grâce à Julie !

Car notre première journée de ce voyage n’allait en rien ressembler aux 364 autres qui nous attendent… Vendredi matin, 10h, une guide nous attend pour passer la journée rien qu’avec nous, prestation gentiment offerte par Julie (si y’en a auxquels ça donne des idées, surtout, ne vous retenez pas !). Au programme : une journée de visite intense de Moscou avec les sous-titres qui vont bien (pas mal étant donné notre maîtrise du cyrillique …)

7 heures de marche plus tard, nous n’avons parcouru qu’une petite partie de Moscou ! Malgré tout, il était grand temps de nous récompenser, ce fut chose faite, toujours grâce à Julie (mais qu’est-ce qu’elle est sympa Julie avec ses cadeaux à distance ! si là, vous n’avez toujours pas perçu le message subliminal, on ne peut plus rien pour vous !) en goûtant la gastronomie locale au café Pouchkine, véritable institution culinaire de la ville ! On peut dire que la réputation est à la hauteur des plats que nous avons mangés, excellents !

Pouchkine

 

Les jours suivants, nous avons appris à voler de nos propres ailes et nous ne nous en sommes pas trop mal sortis ! Visite de l’intérieur du Kremlin, flugtag festival (redbull vous donne des ailes), repas dans les fast-food locaux, dégustation d’une petite vodka accompagnée de son jus d’orange pressé en terrasse, tout autant de petits bonheurs qui nous ont forgé un premier et succinct avis de Moscou !

Basile

6 réponses à “Un premier trajet et une découverte de Moscou sans tracas

  1. The pretty pickle is that varied investors don’t be versed which expenses are sober and which expenses should be avoided. Adding to this puzzler is that there is a tremendous divide between the flush and the lop off and halfway point classes that about something that is a waste of pelf at bromide uniform to be a illusive be prepared for at another.

    Seeking admonition, it resolve often oblige suspect fitting for someone earning $50,000 a year without le cours du bitcoin live a pre-eminently a free portfolio to deny oneself an investment advisor in all respects, unless there are some behavioral advantages that precedent to better outcomes or the convenience is altogether quality it, as it is to varied people, instead opting seeking a few of well-selected, low-cost catalogue funds.

  2. You Suffer with Problems in getting the required scores in Ielts,Toefl, Pte, Esol, Toiec, Oet, Gmat, Gre, Nebosh, SAT, ACT, GED, Usmle, Psat, lsat, Celban, FCE, CAE,CPE, BEC, Fle, Tesol,???
    Beggary Ielts certificate urgently in Australia, Saudi Arabia, Oman, Lebanon, Qatar, Canada, India, Dubai, Iran, Pakistan, Belarus, Kuwait, Germany, France, Egypt, Russia, Malaysia, UAE, Jordan, Yemen, Iraq, China, Canada, UK, USA, Further Zealand,cours bitcoin en temps réel Anywhere… From British convocation or IDP licensed without attractive the test?

  3. It’s hard sufficiency as it is to explain to non-SEOs how to power a webpage. In an increasingly knotty players, to do wonderfully you’ve [url=https://github.com/coursdubtc]Comment suivre le cours du bitcoin live[/url] got to have a satisfactory handle on a far-reaching variety of minute subjects. This print run of Whiteboard Friday covers a nine-point checklist of the major items you’ve got to cross away to undiluted in the new year — and peradventure pick up some hints on how to make plain it to others, too.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *