1 mois sur les routes de l’île du Nord de Nouvelle-Zélande

Cher lecteur,

C’est maintenant depuis Santiago au Chili que nous t’écrivons.

Nous espérons que le début de cette nouvelle année se passe pour le mieux pour toi et que tu tiens encore toutes les bonnes résolutions que tu as pu prendre le 1er janvier lorsque l’alcool coulait encore à flots dans tes veines !

Il est maintenant temps de te débriefer de ces 2 mois magiques que nous venons de passer à l’autre bout du monde, la tête à l’envers, en Nouvelle-Zélande !

Le potentiel futur drapeau.. Réponse en Mars !
Le potentiel futur drapeau.. Réponse en Mars !

 

Nous voulions d’abord te raconter nos quatre premières semaines de vie de bohème kiwi.

Nous sommes arrivés à Auckland le 17 novembre avec 5 jours de retard, merci le volcan de Bali qui nous a empêché de décoller. Oui, tu vas me dire qu’il n’y a eu aucun article sur Bali, et tu as bien raison de nous le rappeler. Mais soyons honnêtes, pour Bali, l’inspiration nous manque ! Non pas que nous n’avons pas aimé, mais nous n’avons toujours pas trouvé le bon format pour te conter nos péripéties indonésiennes ! Promis, nous finirons par écrire quelque chose, mais nous ne prenons aucun engagement de date.

Bref, revenons à nos débuts en Nouvelle-Zélande. Nous avions depuis longtemps le projet de visiter l’île du Nord (oui, il y a 2 îles principales intelligemment dénommées île du Nord et île du Sud – original hein !) par le moyen le plus en vogue ici, à savoir le van.

 

Une galère pour trouver un van dispo aux bonnes dates.

Etant par habitude dotés d’une capacité d’anticipation proche du zéro absolu, nous étions persuadés que cela allait être un jeu d’enfant de trouver notre bonheur tant ce véhicule est légion dans ce pays. Raté… nous n’avions absolument pas prévu cette « ruée vers les vans » en période estivale. Et oui, il est bon que tu saches, si un jour tu décides de te rendre à l’autre bout du monde à cette période de l’année, qu’il faut tout, absolument TOUT réserver à l’avance.

Nous avons donc passé 2 jours à appeler une quinzaine d’agences, à pleurer au téléphone en priant nos interlocuteurs de nous trouver même un van à pédales pour satisfaire nos envies de liberté. 13 mails, 12 heures de téléphone et quelques suées plus tard, nous avons enfin trouvé notre bonheur à fleurs ! La classe hein ! En même temps, nous n’allions pas faire les fines bouches !

Si ça ce n'est pas la classe...
Si ça ce n’est pas la classe…

Nous voilà partis pour 25 jours de périple tout autour de l’île du Nord.

 

Un confort plutôt sommaire mais amplement suffisant

Notre van, c’est une fourgonnette aménagée, 3 banquettes qui se transforment en lit, une kitchenette une fois le coffre ouvert, et non, pas de douche ni de toilettes ! Enfin, non, pour les toilettes, il faut être précis, nous avons hérité d’un van dit « self-contained », traduisez par « qui dispose de toilettes » et dans notre cas, les toilettes se résumaient à un cube en plastique de 50 cm de côté, appelé toilettes chimiques.

Les fameux...
Les fameuses toilettes…

Facile à utiliser, vous prenez le cube sous le bras vous trouvez votre endroit rêvé (qui n’a jamais rêvé de faire ses besoins face à l’océan ?) vous y déversez 2 pots de produits chimiques avec on-ne-sait-pas-quoi dedans, vous vous délestez de vos petites affaires, puis vous pompez vigoureusement sur une espèce de bouchon blanc en caoutchouc… Oui, on sait, l’image est belle, et non, ce n’est pas la peine de penser un instant que nous les avons utilisées, ce n’est pas le cas ! Le seul objectif du cube, c’est d’obtenir l’autocollant bleu magique collé sur le pare-brise arrière de ton van et certifiant ce dernier comme « self-contained ». Et alors, nous diras-tu ? Alors, tu possèdes là le graal (pas cadeau quand même le graal – 500$ pour 25 jours) qui te permet d’accéder à plein de campings gratuits tout au long de ta route ! Et oui, le camping sauvage est interdit depuis quelques années en Nouvelle-Zélande et tu ne peux donc plus te garer n’importe où pour passer la nuit !

Le graal !
Le graal !

 

Bref, pour revenir à nos toilettes et continuer d’argumenter sur le fait que nous ne les avons jamais utilisées, il est bon de préciser que la Nouvelle-Zélande compte plus de toilettes publiques que d’habitants… et gratuites qui plus est !

 

Et enfin pour terminer sur notre propreté et afin de couper court à ton imagination débordante quant à notre hygiène, nous précisons que nous nous sommes régulièrement offert le luxe de passer la nuit dans un vrai camping, avec de vraies douches et même parfois de l’eau chaude ! Bon ok, ça a dû arriver 4 fois sur 25 jours. Ben oui, pour vivre pleinement l’expérience du van, il faut que Albane accepte de calmer son odorat !

 

La cuisine… digne d’un resto étoilé au Michelin, un matériel de pro (un réchaud, une casserole, une poêle et un peu de vaisselle –en plastique-, un évier avec pompe à eau manuelle et une glacière), un espace géant, bref tout ce dont tu peux rêver pour te concocter des petits plats dignes d’un repas de Noël chez Mamie ! Traduction : nous avons mangé 7 kg de pâtes, à peu près autant de bacon (je vais revenir sur le bacon un peu plus bas…) et 6 kg de cheddar (vendu par blocs d’un kg).

Un vrai luxe...
Un vrai luxe…

Donc le bacon, parlons-en du bacon, je crois que sous le joug d’Albane, nous avons testé 98 marques de bacon néo-zélandaises. Ceux qui la connaissent comprendront. Pour les autres, quelques explications s’imposent : Albane est un fin palais, elle ne mange pas n’importe quoi ! Compliquée ?? Non, pas du tout… juste perfectionniste de la nourriture… Déjà qu’Il n’est pas évident de la faire dévier des lardons allumettes fumées de Herta© (qui évidemment n’existent pas en Nouvelle-Zélande), vous imaginez ma joie lorsqu’elle accepta d’agrémenter ses pâtes de bacon. Je me suis dit que c’était gagné, que nos repas deviendraient un faux sujet, et bien non ! Raté, il a fallu trouver la bonne sorte de bacon (« streaky »), que celui-ci soit fumé (« smoked ») et qu’enfin il soit produit pas la bonne marque (« Pam’s ») ! Autant vous dire que les rayons bacon n’ont plus de secrets pour nous !  Si vous voulez la rendre heureuse en Nouvelle-Zélande, retenez cette phrase magique : Pam’s smoked streaky bacon !

Pauvre cochon...
Pauvre cochon…

 

4 500 kilomètres de bonheur !

Rentrons dans le vif du sujet ! Nous avons parcouru l’île du Nord en long en large et en travers (sauf l’extrême sud vers Wellington). Et comme nous sommes bien conscients qu’il n’y a rien de plus ennuyeux que les diaporamas photos de fin de vacances auxquelles on n’a pas participé, nous allons donc t’épargner cela !

Cependant, si jamais cela t’intéresse et que tu as envie de rêver, tu n’as qu’à cliquer , ou ici, ou encore par  !

Sache juste que ce pays est absolument splendide (en termes de nature tout du moins, les villes n’ayant que très peu d’intérêt…) Autant de choses à voir sur si peu de terre, c’est assez incroyable, tu alternes les paysages côtiers grandioses comme à Cape Reinga, la pointe Nord de la Nouvelle-Zélande, les décors volcaniques avec geysers, lacs aux couleurs vertes – turquoises, ou encore des cavernes remplies de vers luisants… Une telle variété, il faut l’avouer, est pour nous une première ! On comprend maintenant beaucoup mieux les nombreux éloges que l’on peut entendre sur ce pays.

Cape Reinga
Cape Reinga

Et qui dit Nouvelle-Zélande dit évidemment surf… Nous nous sommes donc initié à ce sport national, à Raglan, apparemment La Mecque des surfeurs ici… C’est vrai qu’on était nombreux ! 3 jours de cours et nous avons pu surfer nos premières vagues ! Un peu galère, mais finalement assez accessible pour ce qui est des bases sur des vagues de 80 cm de haut ! Kelly Slater peut allez se rhabiller !

Seyant n'est ce pas...
Seyant n’est ce pas…

Il n’en reste pas moins que ce sport est quand même un sport de glandeurs… On passe son temps à attendre… attendre que le temps soit bon, que le vent soit on-shore et pas off-shore parce que sinon, les vagues ne sont pas bonnes (c’est peut-être l’inverse mais nous ne sommes plus trop sûrs…) ! Et une fois que les conditions sont enfin réunies… et bien il te faut attendre la bonne vague… Rate la et tu es bon pour attendre 10 minutes de plus… Au moins on se repose !

Par ailleurs, ces 3 jours ont également été l’occasion d’une rencontre fabuleuse avec celles que nous nommons désormais les connasses. On ne vous en dit pas plus ici, elles auront droit à un article à part entière !

 

On en a pris plein les yeux pendant ce 1er mois ici et tu l’auras compris, c ’est avec beaucoup de tristesse que nous avons rendu notre van… après l’avoir nettoyé de fond en comble ! On lui devait bien ça au petit, il ne nous a pas fait une seule fois faux bond tout au long de ces 25 jours et 4500 kilomètres.

 

Je crois que je pourrais te parler pendant des heures de ce pays, ses paysages, sa nature, ses habitants… mais cette lettre est déjà bien longue et il est sûrement temps pour toi de retourner au travail…

 

Nous t’embrassons,

A très bientôt,

Albane & Marc

Les zipperdules 1

Sans oublier Tic et Tac !
Sans oublier Tic et Tac !

759 réponses à “1 mois sur les routes de l’île du Nord de Nouvelle-Zélande

  1. Après avoir acquis les bases solides du self contained, dites nous vite comment se passe votre aventure chez les gauchos , Marc est il devenu le roi du tango ?
    Non non on ne vous oublie pas, profitez bien de tout
    Bisous

  2. Excellent blog! Do you have any recommendations for aspiring writers? I’m hoping to start my own website soon but I’m a little lost on everything. Would you suggest starting with a free platform like WordPress or go for a paid option? There are so many choices out there that I’m totally confused .. Any ideas? Appreciate it!

  3. It is the best time to make some plans for the future and
    it’s time to be happy. I’ve read this post and if I could I want to suggest you some interesting things or suggestions.
    Maybe you can write next articles referring to this
    article. I want to read more things about it!

  4. Hi would you mind letting me know which hosting company
    you’re working with? I’ve loaded your blog in 3 completely different web browsers and I must say this blog loads a lot quicker then most.
    Can you recommend a good hosting provider at a reasonable price?
    Thanks a lot, I appreciate it!

  5. I was having a the whole kit of pain, and I was not indubitable what to do. I gave it a few days until I went to last my doctor. So I went to drive him, and he only told me to get over it. I was so thankful fitting for that comment because I realized that the maven medical community did not carefulness almost me more than I watch over about myself. Then, I did the probing and I found the prescription to all of my anxiety here: buycbdoilcure.com

  6. Woah! I’m really digging the template/theme of this blog.
    It’s simple, yet effective. A lot of times it’s tough to get that « perfect balance » between usability and appearance.
    I must say you’ve done a superb job with this.
    Also, the blog loads very fast for me on Internet explorer.
    Exceptional Blog!

  7. I’m curious to find out what blog system you’re using?
    I’m having some minor security issues with my latest site and I would like to find something more safeguarded.
    Do you have any suggestions?

  8. It is perfect time to make some plans for the long run and it’s time
    to be happy. I’ve read this submit and if I may just I want to suggest you few fascinating issues or suggestions.

    Maybe you can write subsequent articles referring to this article.
    I want to learn more things about it!

  9. What’s Going down i’m new to this, I stumbled upon this I have found It absolutely
    helpful and it has helped me out loads. I am hoping to contribute &
    aid other users like its aided me. Great job.

  10. I’ve been surfing online more than 2 hours today, yet I never found
    any interesting article like yours. It’s pretty worth enough for me.
    In my view, if all web owners and bloggers made good content as you did, the internet will be a lot more useful than ever
    before.

  11. I’ve been browsing online more than three hours today, yet I never found any interesting article like yours.
    It is pretty worth enough for me. In my opinion, if all webmasters and bloggers
    made good content as you did, the web will be much more useful than ever before.